Qu’il s’agisse de chauffage, de rafraîchissement et d’amélioration de la qualité de l’air, les locaux tertiaires et industriels nécessitent une solution toute en un. La centrale de traitement d’air (CTA) combine différentes technologies pour améliorer le confort des visiteurs dans des lieux comme les supermarchés, les écoles et autres établissements publics. Elle joue un rôle primordial pour répondre à toutes les attentes de votre clientèle professionnelle.

 

Qu’est-ce qu’une centrale de traitement d’air ?

 

Selon les besoins des utilisateurs, la centrale de traitement d’air contribue à agir sur les caractéristiques de l’air à l’aide d’un système à débit constant ou variable. L’air est alors traité lorsqu’il entre dans le bâtiment depuis l’extérieur ou une fois à l’intérieur. Une CTA combine une fonction de climatisation, une montée en température du flux d’air, ainsi qu’une solution d’humidification et de déshumidification des locaux. Selon les modèles de centrales, elle peut être monobloc ou composée de plusieurs modules tels que la ventilation, les batteries, les filtres et autres.

On retrouve deux différentes centrales de traitement d’air :

  • Le modèle simple flux traite l’air extérieur avec des filtres pour en améliorer la qualité. Soit il fonctionne à 100 % avec de l’air neuf, soit il utilise la récupération d’air d’autres pièces ou un mélange des deux.
  • Le modèle double flux offre un fonctionnement optimal avec la possibilité d’opter pour toutes les solutions possibles entre air neuf, récupération, traitement, création de chaleur… Il s’adapte ainsi à toutes les configurations.

 

 

Avec les récentes normes sanitaires, la grande majorité des entreprises nécessitent une centrale de traitement d’air pour être en conformité. C’est le cas des chambres froides et tout autre système nécessitant de garantir l’hygiène des aliments. Les usines dans l’agroalimentaire et l’industrie pharmaceutique ont également besoin de maintenir une bonne qualité d’air et un parfait contrôle de la température intérieure.

 

Fonctionnement et rôles de la CTA

 

centrale-de-traitement-d-air-ventilation

 

Dotée d’un échangeur entre air neuf et air recyclé lui permettant de récupérer les calories, la centrale de traitement d’air optimise les performances énergétiques. En mode freecooling, elle possède un caisson d’air 4 voies pour l’air neuf, recyclé, rejeté et soufflé.

Son fonctionnement se décline en 4 grands principes :

  • La CTA assure le contrôle de la température du chauffage et de la climatisation grâce à des batteries à eau chaude, électrique, à eau glacée ou à détente directe.
  • La déshumidification est réalisée au travers de la batterie à eau glacée pour le refroidissement et la batterie électrique pour la montée en température.
  • Le système d’humidification peut être soit effectué par pulvérisation soit à l’aide de vapeur vive.
  • La filtration est garantie par de multiples filtres. À l’intérieur de la centrale d’air, les parois sont lisses et les bords arrondis pour éviter les risques de moisissures.

Les différents composants de la centrale de traitement d’air

 

centrale-de-traitement-d-air-tuyaux

 

  • Filtration : retient les particules néfastes pour la santé.
  • Volet d’air neuf : régule le débit entrant de l’air extérieur neuf.
  • Volet d’air repris : régule le débit d’air intérieur repris.
  • Boîte de mélange : régule le mélange entre air neuf et air repris en temps réel.
  • Humidificateur : régule le taux d’humidité intérieur.
  • Batterie chaude : assure la montée en température via un serpentin d’eau chaude.
  • Batterie froide : à détente directe ou à eau glacée, elle assure la baisse de chaleur.
  • Bloc ventilateur : permet de ventiler les pièces.
  • Pare gouttelettes : a pour rôle d’éviter la formation de gouttes.
  • Détecteur autonome déclencheur : système de sécurité en cas de départ de feu.
  • Volet d’incendie : empêche la fumée de se propager.

 

Avec la centrale de traitement d’air, vos clients bénéficient d’un système complet pour maîtriser de manière efficace la température dans leurs locaux, ainsi que la qualité de l’air, l’hygrométrie et les économies d’énergies. Conçue en fonction de leurs besoins, elle nécessite un entretien rigoureux avec nettoyage, désinfection, remplacement des filtres et contrôle des éléments électriques comme mécaniques.

Share This