Opposé aux énergies fossiles comme le chauffage au fioul ou le chauffage au gaz, l’énergie verte se distingue par sa faculté à se renouveler au fil du temps. On y retrouve les énergies produites par le soleil, l’eau, la biomasse, le vent ou la géothermie. Elles sont essentielles pour adopter un mode de consommation responsable dans le cadre d’un développement durable et dans le respect de l’environnement. Cependant, pour les exploiter il est nécessaire d’installer des équipements bien précis pour chacune d’entre elles. Il est donc important de bien étudier chaque projet d’énergie verte afin de conseiller la méthode la plus appropriée pour vos clients.

 

 

Explications et avantages de l’énergie verte

 

Du gaz à l’électricité nucléaire, la production et l’exploitation des énergies fossiles impliquent en grande majorité une combustion dont les conséquences sont la pollution de l’air. L’énergie verte a pour objectif de limiter le recours à la combustion aussi bien chez les particuliers que les professionnels. D’origine renouvelable, elle est gratuite et entraîne des économies sur le long terme. Elle peut être utilisée pour chauffer un logement, produire de l’eau chaude sanitaire, ainsi que de l’électricité.

 

 

Même si le principe de chauffage reste le même, le combustible est remplacé par les différentes énergies vertes. La pompe à chaleur va ainsi puiser les calories présentes dans l’air ou dans le sol pour créer de la chaleur. Une chaudière à bois va se servir des granulés ou des bûches, et un dispositif solaire de l’énergie issue des rayons du soleil. La chaleur va ensuite se disperser dans les pièces au travers du réseau classique de radiateurs ou de chauffage au sol.
Bien qu’elles soient bénéfiques pour l’environnement, les installations d’énergie verte sont souvent plus onéreuses à mettre en œuvre. Heureusement, l’État propose diverses aides et subventions pour alléger l’investissement de base.

 

energie-verte-solution

 

Les différentes solutions en matière d’énergie verte et renouvelable

 

La transition énergétique bat son plein en France et les nouvelles offres d’équipements à énergies vertes sont largement appréciées pour leur combinaison de performances et d’écologie.

Les dispositifs à l’énergie solaire : Malgré leur tarif majoritairement élevé, les équipements à l’énergie solaire sont très avantageux. Les prix sont en baisse constante et les rendements toujours plus efficaces. Ils permettent de produire aussi bien de l’électricité que de l’eau chaude. La mise en place d’un chauffe-eau solaire contribue notamment à diminuer la facture d’électricité et de gaz auprès des fournisseurs.

Le système solaire combiné (SSC) : Véritable solution hybride économique, le système solaire combiné produit de l’eau chaude jusqu’à 70 % des besoins d’un foyer de 4 personnes et 25 % de ses besoins en chauffage.

La pompe à chaleur : De plus en plus nombreuses au sein des logements français, les pompes à chaleur peuvent à la fois chauffer et rafraîchir. En fonction du coefficient de performance, la bonne marche de ses appareils contribue à réduire par 3 ou 4 les dépenses énergétiques du chauffage.

Le chauffage au bois : Le bois fait partie des énergies dites de biomasse, issues de la combustion de matériaux d’origine biologique. Qu’il s’agisse de chaudière, d’insert ou de poêle à bois, certains appareils sont certifiés Flamme Verte et des combustibles proviennent de forêts gérées durablement.

Système de chauffage géothermique : Fréquemment utilisée dans les systèmes de pompes à chaleur, la géothermie se sert de la chaleur contenue dans les sous-sols de la Terre autour de 20°C en moyenne. N’étant pas exposées aux températures basses de la surface, ces couches souterraines regorgent de calories utiles pour chauffer un logement.

 

Dès 2008, la France s’était fixé un objectif de 23 % d’énergie verte d’ici 2020. Depuis lors, la mise en place de systèmes de chauffage utilisant cette énergie renouvelable a été récompensée par différentes aides financières. Une politique qui a encouragé leur installation au sein des foyers français et permis de réduire fortement l’impact environnemental du chauffage.

 

Share This