Si la consommation mondiale ne baisse pas de manière drastique, les stocks mondiaux d’énergies fossiles vont s’épuiser jusqu’à disparaître avant 2050. Cependant, les prévisions actuelles montrent une augmentation de celle-ci de 58 % d’ici 2040. En tête de la lutte pour la transition énergétique et le climat, la France œuvre pour limiter et remplacer les énergies fossiles. Un projet ambitieux qui nécessite une modification profonde des habitudes de consommation et un développement accru des énergies non polluantes.

 

Pourquoi fossile ?

 

L’origine des énergies fossiles provient des roches créées par la méthanisation de matières organiques durant des millions d’années. Présents en quantité limitée, il s’agit de combustibles riches en carbone et en hydrogène. Leur exploitation est la source de nombreux problèmes environnementaux à commencer par la production de gaz à effet de serre. Il en découle un déséquilibre du cycle carbone qui engendre les dégâts du réchauffement climatique que l’on connait aujourd’hui. Les énergies renouvelables sont les seules alternatives pour préserver la planète grâce à une exploitation beaucoup moins polluante.

 

Les différentes énergies fossiles

 

Le charbon

 

fin-des-energies-fossiles-charbon

 

D’origine organique, le charbon est la première source d’émissions de CO2 au monde. Il est issu de la transformation de biomasse comme les résidus de forêts. Enfouis dans le sol, ils subissent l’effet de la gravité et d’une hausse de la température. Ils se décomposent et pour devenir une matière solide, riche en carbone et combustible. Le gouvernement français compte mettre fin à la production d’électricité des centrales à charbon sur son territoire.

 

Le pétrole

 

Devenu incontournable depuis le XIXe siècle, le pétrole est une huile minérale majoritairement employée dans le secteur du transport et de la pétrochimie. Il est le fruit de la décomposition sédimentaire de composés organiques contenant du carbone. Il est aujourd’hui la source d’énergie fossile la plus utilisée.

 

Le gaz naturel

 

À la fois incolore, inodore et plus léger que l’air, le gaz naturel est également issu de la transformation de matières organiques. Présent dans le sous-sol et composé de méthane, il est surtout utilisé pour chauffer les logements et pour faire la cuisine. Économique et facile à manipuler, il est moins polluant que les autres énergies fossiles. Il émet de la vapeur d’eau, mais aussi 50 % de CO2 en moins que le charbon et 25 % moins que le fioul.

 

Le remplacement des énergies fossiles est en marche

 

fin-des-energies-fossiles-transition

 

Les énergies renouvelables ne sont pas encore suffisamment performantes pour remplacer les énergies fossiles qui représentent 80 % de la consommation énergétique mondiale. Il est donc nécessaire de combiner une modification des habitudes de chacun pour faire baisser ce pourcentage.

Parmi les principales énergies renouvelables alternatives, on retrouve :

  • L’éolien ;
  • Le solaire ;
  • L’hydroélectricité ;
  • La géothermie ;
  • La biomasse ;
  • L’énergie marémotrice ;
  • L’hydraulique…

Renouvelables et en quantité illimitée, ces énergies offrent des facultés plus ou moins importantes en fonction de la zone géographique et des données climatiques. Avec un faible impact sur l’environnement, elles entraînent peu d’émissions de gaz à effet de serre.

 

Les démarches françaises et européennes

 

fin-des-energies-fossiles-renouvelable

 

Sur l’année 2018 en France, les énergies renouvelables constituaient 11,4 % du parc énergétique contre 41 % de nucléaire. S’il reste encore des progrès à faire, le pays soutient activement leur développement. De plus, tous les projets d’exploration d’hydrocarbures ont été interdits dans l’hexagone, y compris les gaz et le pétrole de schiste. En vue de maintenir le réchauffement climatique sous la barre des 2 °C d’augmentation, le Plan climat a été mis en place avec pour objectif une neutralité des émissions de gaz à effet de serre en 2050. De son côté, la Banque européenne d’investissement (BEI) va arrêter de financer l’ensemble des projets liés aux énergies fossiles à la fin de l’année 2021.

Avec un rôle dans l’industrie, le transport et même la vie quotidienne, les énergies fossiles occupent une place importante dans la société actuelle. S’il semble difficile de voir un monde sans ces dernières dans les décennies à venir, de nombreux gouvernements poussent vers une adoption massive des énergies renouvelables et non polluantes. Comme la Suède et le Costa Rica, la France compte parmi les premiers pays avoir en ligne de mire un objectif zéro carbone.

Share This