Parmi les subventions pour améliorer son système de chauffage, MaPrimeRénov’ a connu un grand succès depuis son lancement en janvier 2020. Avec plus de 190 000 demandes, elle a connu quelques problèmes sur la gestion des dossiers et a accumulé un retard sur le paiement des primes. En 2021, l’Anah compte accélérer un processus dorénavant ouvert à tous les ménages avec un engagement de versement à 15 jours ouvrés. Offrant des montants variables selon les ressources, MaPrimeRénov’ épaule votre clientèle dans la réalisation de travaux de chauffage pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et apporter un confort accru à moindre coût.

 

MaPrimeRénov’ : Qu’est-ce que c’est ?

 

Avec pour objectif l’amélioration de l’habitat, MaPrimeRénov’ propose une aide financière pour la réalisation de différents travaux comme le chauffage ou l’isolation. Elle a été créée à travers la fusion de la subvention Habiter Mieux agilité et du Crédit d’impôt CITE. Après l’année 2020, elle a été renforcée dans le sillage du plan de relance pour la rénovation énergétique avec 2 milliards d’euros de budget pour 2021 et 2022. Elle devient par la même occasion accessible à tous les propriétaires occupants sans condition de ressources.

Le montant de la subvention est calculé au travers de 4 catégories de revenus et en fonction des gains d’énergie générés par les travaux. Un moyen idéal d’encourager les ménages à favoriser la rénovation énergétique. Pour les foyers les plus modestes, il n’est pas impossible de cumuler MaPrimeRénov’ avec les aides financières des Certificats d’économies d’énergie (CEE), d’Action logement, des collectivités locales et avec une TVA réduite. Éligibles à MaPrimeRénov’, tous les propriétaires occupants aux revenus modestes, intermédiaires ou supérieurs peuvent effectuer leur demande sur le site maprimerenov.gouv.fr. Les propriétaires bailleurs devront attendre juillet 2021 pour réaliser des travaux dans le cadre de la prime.

 

maprimerenov-aides

 

Les travaux éligibles à MaPrimeRénov’

 

Qu’il s’agisse de maison individuelle ou de bâtiment collectif, cette prime contribue à financer de nombreux travaux. Réalisés par des entreprises RGE, ils comprennent le chauffage, la ventilation, les menuiseries extérieures, l’isolation ou un audit énergétique. Les logements avec un statut de passoire thermique pourront bénéficier d’un bonus de 1 500 € à condition qu’un diagnostic de performance énergétique détermine une classe F ou G. Le même bonus sera accordé aux projets permettant d’atteindre les classes A ou B. Si les travaux engendrent un gain énergétique de plus de 55 %, un forfait de rénovation globale récompensera les ménages aux revenus intermédiaires à hauteur de 7 000 € et de 3 500 € pour les ménages aux revenus supérieurs.

 

 

Outre l’amélioration de l’isolation thermique et la mise en place de VMC, les travaux relatifs au chauffage qui donnent accès à MaPrimeRénov’ sont nombreux. Parmi eux, il est possible d’obtenir des subventions variables en fonction du revenu fiscal de référence du foyer. Si les ménages aux revenus élevés peuvent n’avoir droit qu’aux financements CEE selon les travaux, les plus modestes voient leur prime varier de 0 à 10 000 €.

Différentes installations entrent en compte :

  •  Chaudières à gaz à très haute performance ;
  • Chaudière à granulés ;
  •  Chaudière à bûches ;
  • Pompe à chaleur air/eau ;
  • Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique ;
  • Équipements solaires hybrides ;
  • Chauffage solaire ;
  •  Chauffe-eau solaire ;
  • Chauffe-eau thermodynamique ;
  • Poêles à bûches ;
  • Poêles à granulés ;
  • Foyers fermés, inserts ;
  • Réseaux de chaleur ou de froid   ;
  • Dépose d’une cuve à fioul.

maprimerenov-renovation

Une demande simple et dématérialisée

 

Pour un propriétaire occupant, un bailleur ou un syndicat de copropriété, l’obtention de MaPrimeRénov’ pour la rénovation énergétique s’effectue en toute simplicité sur la plateforme internet dédiée.

La démarche à suivre :

  • Se rendre sur le site www.maprimerenov.gouv.fr ;
  • Renseigner les informations fiscales ;
  • Compléter les renseignements sur le  logement ;
  • Les particuliers doivent certifier être propriétaire et qu’il s’agit d’une résidence principale ;
  • Effectuer la création du compte ;
  • Réaliser la demande d’aide avec les devis correspondants ;
  • L’attribution de l’aide et son montant sont confirmés par mail ;
  • Réalisation des travaux ;
  • Réclamer le paiement de la prime avec le dépôt des factures sur la plateforme internet.
  • Versement de MaPrimeRénov’.

 

Avec sa demande en ligne, MaPrimeRénov’ se veut facilement accessible au plus grand nombre. Avec pour objectif de protéger l’environnement et réaliser des économies d’énergie, elle épaule les ménages dans la mise en œuvre de nombreux dispositifs de chauffage. Elle constitue un réel levier de décision pour votre clientèle en fonction de leurs revenus et de la composition du foyer fiscal.

Share This