Avec un intérêt grandissant pour les énergies verte, le solaire thermique se développe à travers diverses avancées technologiques pour assurer le chauffage de nombreux logements. Les gouvernements multiplient les aides pour privilégier cette énergie et limiter le recours aux combustibles fossiles très polluants. Grâce à une diminution des coûts de production, le solaire thermique est de plus en plus abordable et ne manque pas d’avantages. Respectueux de l’environnement, il constitue une solution durable pour produire de la chaleur et de l’eau chaude une grande partie de l’année.

 

Principe et fonctionnement

 

Utilisant un système de panneaux solaires dotés de différents capteurs, la lumière issue du rayonnement est transformée en chaleur tout au long de la journée. Une fois emmagasinée par les cellules photovoltaïques, le solaire thermique contribue à chauffer un fluide caloporteur sous forme liquide ou solide. Elle peut ensuite permettre de produire directement de l’eau chaude sanitaire et alimenter un réseau de chauffage.

 

Il existe différentes formes d’énergie solaire thermique :

 

      • Correspondant aux applications à basse et moyenne température, la technologie solaire active est caractérisée par l’installation de panneaux solaires thermiques sur le toit de la maison. Les rayons du soleil transmettent la chaleur au fluide caloporteur qui est ensuite redirigé vers le système de chauffage ou d’eau chaude.
      • La technologie solaire passive est déterminée par l’emploi de matériaux de construction spéciaux sans recourir aux capteurs. Destinée à la basse température, elle participe au chauffage et à la climatisation.
      • La technologie thermodynamique fonctionne par concentration du rayonnement solaire afin de produire une chaleur de haute température entre 250 à        1 000°C.

     

 

 

solaire-thermique-chauffe-eau

 

Les atouts et les limites du système

 

Les avantages :

 

  • En plus d’une énergie totalement gratuite, les technologies du solaire thermique affichent des prix de moins en moins importants et sont déjà accessibles sur le marché.
  • Totalement renouvelable, l’énergie solaire thermique n’entraîne pas d’émissions polluantes et autres déchets durant son exploitation. Elle n’engendre donc pas d’impact négatif sur l’environnement.  
  • Disponible en quantité illimitée, l’énergie solaire thermique peut également être utilisée dans des régions avec un ensoleillement moyen.
  • La mise en œuvre des installations solaires thermiques peut s’effectuer partout sur la planète, même dans les lieux isolés. La seule condition est un minimum d’ensoleillement.
  • Les différents systèmes en place permettent d’accumuler la chaleur de manière temporaire afin de la restituer durant la nuit.

 

Le principal inconvénient :

 

Avec un fonctionnement tributaire du climat et de la qualité de l’ensoleillement, les énergies solaires thermiques nécessite une solution de chauffage d’appoint. Ce dernier permet de compléter la production de chaleur lors des saisons hivernales notamment.

 

Les différents types d’applications de la technologie solaire thermique

 

Le chauffe-eau solaire :

 

À l’aide de capteurs plans, l’énergie des rayons du soleil est emmagasinée sur le principe de l’effet de serre. Elle transite ensuite dans un circuit primaire composé d’un mélange d’eau et d’antigel pour finalement passer par un échangeur thermique et transmettre la chaleur à de l’eau sanitaire du ballon.

solaire-thermique-panneau-solaire

 

Le plancher solaire :

 

Avec le même système de transmission de la chaleur que le chauffe-eau, le plancher solaire se distingue par un réseau de tubes placés dans le sol, dans lesquels circule un fluide caloporteur chauffé entre 25 et 30 °C. Il constitue une solution de chauffage économique et constant grâce au principe d’inertie thermique.

 

Le chauffage solaire combiné :

 

Il s’agit d’associer un chauffe-eau ou un plancher solaire avec le système de chauffage central existant. La chaleur du fluide caloporteur se transmet aux différents émetteurs comme les radiateurs basse température. Nous avons écrit un article sur le chauffage solaire si vous voulez aller plus loin.

 

Le rafraîchissement solaire :

 

L’utilisation d’une machine à absorption permet de se servir de la chaleur du rayonnement solaire pour rafraîchir un logement. Au travers d’un composé d’eau et de bromure de lithium, elle permet de produire du froid par absorption de chaleur pour ensuite le diffuser via la climatisation.

 

Même si le solaire thermique ne suffit pas pour chauffer tout au long de l’année, il se montre bien plus respectueux de l’environnement et économique sur le long terme. Combiné avec d’autres systèmes de chauffage, il présente des solutions bi-energie de qualité pour répondre aux attentes de votre clientèle et prendre les devants face à la hausse des prix de l’énergie.

 

Share This