Source de chaleur indéniable, la technologie solaire est de plus en plus plébiscitée et les dispositifs se multiplient, notamment dans le secteur du logement collectif. Plus polyvalent qu’un chauffe-eau solaire individuel, le système solaire combiné (SSC) présente de nombreux avantages pour chauffer un bâtiment et produire de l’eau chaude sanitaire. En permettant de réaliser des économies d’énergie sur la durée, il constitue une solution optimale pour les particuliers comme les professionnels.

 

Système solaire combiné : Des initiatives pour un regain du marché du solaire dans le collectif

 

En plein renouveau, le marché du solaire thermique se relance dans le domaine du logement collectif. Les mesures du gouvernement et les nombreuses aides financières y contribuent, ainsi que diverses démarches pour mettre en valeur son utilisation. En association avec l’Ademe, le syndicat professionnel Enerplan a lancé l’initiative Socol en 2009. Elle met à disposition de plus de 1 600 professionnels adhérents des outils communs tels que les schémas hydrauliques pour améliorer la qualité et la rapidité des installations. Toujours dans cet objectif, l’association Qualit’ENR propose la formation Qualisol dédiée au collectif. Cette qualification professionnelle spécifique s’ajoute à la qualification RGE des bureaux d’études.

systeme-solaire-combine-socol

De son côté, l’Ademe impose un suivi rigoureux et une analyse précise des besoins pour chaque installation afin d’accorder les aides Fonds chaleur. Des points essentiels pour garantir des installations solaires de qualité pour les grands établissements touristiques de types hôtels et campings, les centres hospitaliers, les immeubles de logement et autres. À l’image des systèmes solaires combinés, le solaire thermique compte parmi les solutions les plus rentables du marché du chauffage quand le coût des énergies fossiles ne cesse d’augmenter. L’initiative Socol met également à disposition une plateforme pour rendre la gestion des installations solaires pratique et efficace.

 

Le fonctionnement 2 en 1 du système solaire combiné

 

Capable de chauffer un logement et de produire de l’ECS, le système solaire combiné est composé de capteurs solaires chargés de capter les calories des rayons du soleil. Il fait monter en température un fluide caloporteur qui va ensuite chauffer l’eau du ballon de stockage. L’eau est ensuite acheminée dans les canalisations du réseau de chauffage pour dispenser de la chaleur dans les différentes pièces via des radiateurs basse température.

Ce système prévoit toujours un système d’appoint qui se déclenche automatiquement, notamment si la couverture solaire est insuffisante. En moyenne, il est capable de combler de 40 à 60 % des besoins d’un foyer. Si son prix avoisine les 15 000 €, il contribue à la réalisation de nombreuses économies d’énergie au fil des années.

 

systeme-solaire-combine-fonctionnement

Les deux types de SSC

Le plancher solaire direct

 

Une fois acheminé dans le plancher, le fluide caloporteur permet de chauffer la dalle de béton qui contient la chaleur et la diffuse petit à petit. Très performante, cette solution implique des travaux conséquents, mais maximise le confort thermique.

 

Le système à hydro-accumulation

 

La chaleur produite par le soleil est stockée dans un ballon d’eau chaude. Il permet de fournir de la chaleur pour le chauffage, mais également de produire de l’eau chaude sanitaire.

systeme-solaire-combine-panneau

 

Les avantages du système solaire combiné dans le collectif

 

En assurant la production d’eau chaude et le chauffage, le SSC se présente comme un sérieux atout pour le logement collectif et offre de remarquables économies sur la facture énergétique. Avec les nombreuses aides accordées pour sa mise en œuvre, il est devenu l’un des dispositifs les plus intéressants. Au total, les subventions obtenues couvrent 40 % de l’investissement pour le logement privé et jusqu’à 65 % pour le social.

Le suivi obligatoire de l’installation pour l’obtention de la prime Fonds chaleur de L’Ademe assure la pérennisation du système et un fonctionnement optimal. De plus, l’énergie fournie n’est pas taxée par la Contribution Climat Énergie.

 

Avant de proposer un système solaire combiné, il est impératif de bien étudier les performances liées à l’ensoleillement du bâtiment. Idéal pour réduire l’empreinte environnementale, il se montre très efficace et économique pour chauffer et produire l’eau chaude de vos clients dans le logement collectif. S’il semble coûteux à l’installation, le solaire collectif bénéficie de nombreuses aides financières. De plus, il est encadré par l’initiative Socol et ses nombreux atouts pour simplifier sa gestion et son fonctionnement.

Share This