Avec les nombreux composés chimiques et biologiques présents dans notre quotidien, l’air intérieur d’un logement s’avère fréquemment plus pollué que l’air extérieur. La ventilation double flux offre une solution efficace pour renouveler l’air et le débarrasser des divers agents nocifs pour notre santé. Elle représente un véritable atout pour votre clientèle, car en plus d’améliorer la qualité de l’air, elle favorise le confort thermique et contribue à réduire la facture de chauffage.

Définition et fonctionnement

La ventilation mécanique contrôlée à double flux a pour objectif premier le renouvellement d’air. Elle se charge donc de l’évacuation de l’air pollué et riche en humidité vers l’extérieur, tout en apportant de l’air neuf et plus chaud dans la maison. Pour y parvenir, elle utilise deux réseaux de gaines avec leur propre ventilateur électrique. Un premier a pour rôle l’apport en air nouveau et de la distribution dans les différentes pièces de vie qui composent le foyer. Un second va capter l’air vicié issu en majorité des pièces humides afin de le rejeter hors du logement. Les deux flux ne se mélangent pas, favorisant ainsi la bonne qualité de l’air intérieur.

Une ventilation double flux se caractérise également par la présence d’un échangeur thermique qui permet de récupérer les calories de l’air impur avant qu’il soit évacué. Ces dernières sont alors réutilisées sous forme de chaleur au sein de l’air neuf injecté à l’intérieur du logement. Généralement placé dans les combles comme la climatisation gainable, l’échangeur thermique va produire de la vapeur d’eau. C’est pourquoi il nécessite un raccordement au système d’évacuation des eaux usées pour en réaliser l’évacuation.
En fonction des besoins du foyer, les modèles de VMC double flux proposent différents niveaux de débits pour correspondre au volume adapté. Il est donc important de bien étudier la situation de vos clients pour éviter de trop assécher l’air ambiant avec un débit surévalué.

Installation de la ventilation double flux

Avec tout un réseau de conduits d’air, la VMC double flux impose un aménagement rigoureux et parfois compliqué dans les grandes habitations. La mise en place des caissons doit s’effectuer dans un volume isolé et accessible. Si ce n’est pas le cas pour les gaines, celles-ci doivent être calorifugées pour empêcher une condensation néfaste. Avec la complexité du travail à réaliser, le prix d’une installation varie généralement entre 2000 et 3500 euros.
Le choix du produit est également une étape importante et se distingue au travers des certifications NF 205 pour la norme Française et Phi pour l’exigeante norme Allemande du Passivhaus Institut. Comme l’Hitachi Climatisation, chacune garantit de bons rendements et une consommation électrique satisfaisante.

Les avantages de la VMC double flux :

  • Elle entraîne une réduction de la consommation de chauffage en procurant une entrée d’air plus chaud.
  • Il en résulte un confort accru, car l’air neuf est réchauffé en cas de températures extérieures basses tout comme la pompe à chaleur Daikin
  • Il procure une qualité de l’air optimale au travers d’une meilleure filtration des particules fines, moisissures, bactéries, pollens et autres…

ventilation-double-flux

Des inconvénients à étudier au préalable :

  • Le système de VMC double flux n’est réellement effectif que dans le cadre d’un bâtiment à l’isolation performante.
  • La consommation électrique qui en découle peut s’avérer assez importante.
  • L’installation d’une VMC double flux avec tout son équipement de tuyauterie est plus difficile dans le cadre d’une rénovation que pour une construction neuve.
  • Elle implique un entretien régulier avec un changement des filtres tous les 6 mois pour assurer un bon fonctionnement au quotidien.
  • En fonction des modèles, le système en place peut se montrer bruyant.

Malgré de nombreux a prioris, la ventilation double flux est un véritable atout au quotidien pour votre clientèle. Les produits les plus récents ne font pas plus de bruit qu’un réfrigérateur et leur consommation électrique est largement compensée par les économies de chauffage réalisées. Il en résulte même d’indéniables économies d’énergie et un confort accru pour les utilisateurs. Il convient néanmoins de bien étudier la faisabilité pour chaque situation avant de proposer cette solution.

Share This