Même si elle se montre parfois contraignante, la réglementation européenne sur les fluides frigorigènes participe activement à la hausse de la qualité du secteur froid et de la climatisation. Parmi ses améliorations, on retrouve les attestations de capacité et d’aptitude. Des solutions pour attester des compétences de chacun, ainsi que les moyens mis à disposition. Depuis juillet 2009, la première certifie la faculté des entreprises à acheter et manipuler les différents fluides. La seconde voit les connaissances du personnel validées par un organisme agréé depuis juillet 2011. Une évaluation qui met à l’épreuve l’aspect théorique et pratique pour obtenir l’attestation fluide frigorigène.

 

À qui s’adresse l’attestation de capacité ?

 

Même si certains fluides frigorigènes semblent voués à disparaître, tels que le fluide frigorigène R410A, ils sont encore utilisés dans de nombreuses entreprises. Délivrée à l’issue d’un audit documentaire, l’attestation de capacité a pour but de contrôler le niveau de qualification du personnel de l’entreprise, la détention de l’outillage nécessaire et son bon entretien. Différentes catégories entrent en compte dans l’obligation de se voir accorder l’attestation de capacité à manipuler les fluides frigorigènes. Tous les artisans et entreprises exerçant à titre professionnel les opérations suivantes sont concernés et caractérisés comme “opérateurs” en la matière.

  • Mise en service d’équipements.
  • Contrôle d’étanchéité des équipements.
  • Réparation ou maintenance de circuits contenant des fluides frigorigènes.
  • Recharge et récupération de fluides frigorigènes au sein d’équipements.
  • Démantèlement d’équipements obsolètes ou hors service.
  • Tous types d’opérations nécessitant la manipulation de fluides frigorigènes sur un appareillage.

 

 

Les différents niveaux de l’attestation d’aptitude

 

attestation-fluide-frigorigene-gaz

 

Afin de hiérarchiser les compétences exigées selon les équipements et les actions à exécuter, 5 catégories ont été déterminées. L’ensemble du personnel intervenant sur des équipements de climatisation, de pompe à chaleur ou de réfrigération doit être en possession de son attestation fluide frigorigène. Lors de la formation et de l’évaluation, l’entreprise doit procurer à son personnel le matériel adapté à la catégorie souhaitée.

Une première étape valide les compétences théoriques suivantes :

  • Thermodynamique élémentaire.
  • Conséquences des fluides frigorigènes sur l’environnement.
  • Réglementations des fluides en matière d’écologie.
  • Contrôles d’étanchéité.
  • Vérification à réaliser au préalable de la mise en service, d’une maintenance ou d’une réparation.
  • Gestion écologique des différents systèmes.
  • Mise en service d’un composant pour un circuit frigorifique, ainsi que son entretien.

Une deuxième étape atteste les compétences pratiques de manipulation suivantes :

  • Réalisation des contrôles en amont de l’intervention.
  • Mise en service d’un circuit frigorifique contenant moins de 2 kg de fluide.
  • Vérification de l’étanchéité.
  • Entretien d’un composant du circuit.
  • Récupération d’un fluide sur un équipement.
  • Calcul d’un taux de fuite moyen annuel.

 

Catégorie 1

La première catégorie est impérative pour permettre au personnel de réaliser la totalité des opérations de contrôle d’étanchéité, de maintenance, d’entretien, de mise en service et de récupération des fluides sur tous les équipements de climatisation, de pompes à chaleur et de réfrigération de toutes capacités. Un certain nombre d’outils sont nécessaires, une station de charge et de récupération, des bouteilles de récupération, un détecteur de fuites, des raccords flexibles avec obturateurs, un manomètre, un thermomètre électronique, une balance de précision et du matériel de marquage.

Catégorie 2

Moins complète que la catégorie 1, elle se réfère aux équipements de climatisation, de pompes à chaleur et de réfrigération contenant moins de 2 kg de fluide frigorigène. Seul le contrôle d’étanchéité est autorisé pour les appareils de plus grande capacité. Le matériel nécessaire est identique à la catégorie 1.

Catégorie 3

Pour exercer des opérations de récupération de gaz sur des équipements en contenant moins de 2 kg, l’obtention de cette catégorie d’attestation fluide frigorigène est obligatoire à vos équipes. Il faut prévoir une station de charge et de récupération, des bouteilles de récupération, un manomètre et une balance de précision 5 %.

Catégorie 4

Le niveau 4 de l’attestation d’aptitude aux fluides frigorigènes est destiné au personnel chargé d’effectuer le contrôle d’étanchéité des équipements avec moins de 2 kg de fluides frigorigènes. Un détecteur de fuites, un manomètre et un thermomètre conformes à la réglementation sont nécessaires.

Catégorie 5

À part, cette catégorie forme et évalue le personnel souhaitant réaliser la mise en service, le contrôle d’étanchéité, la maintenance et la récupération des fluides des systèmes de climatisation des véhicules et engins conformément à l’article R.311-1 du Code de la route.

 

Les organismes de formation et certification

 

attestation-fluide-frigorigene-afpa

 

Ils sont nombreux, mais parmi les plus importants on retrouve :

  • AFPA (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes).
  • APAVE (accompagnement et formations professionnelles).
  • SOCOTEC (SOciété de COntrôle TEChnique)
  • DEKRA (spécialisé en inspection, contrôle industriel et certification).
  • Les chambres de commerce et d’industrie…

La nécessité des gouvernements à œuvrer pour l’écologie resserre drastiquement la réglementation des fluides frigorigènes r22 à cause de leur action néfaste sur l’environnement. D’une année à l’autre, les entreprises sont tenues de déclarer à l’Ademe leurs différents flux de gaz. L’attestation fluide frigorigène de capacité, comme celle d’aptitude, vient renforcer la volonté d’une certification stricte pour une manipulation de qualité des différents opérateurs sur le terrain.

 

Share This