Dans une constante recherche pour réaliser des économies d’énergie dans le respect de l’environnement, la géothermie s’avère être une solution pérenne à mettre en place. A travers une installation complexe, la pompe à chaleur géothermique va puiser une énergie gratuite et inépuisable issue de la terre pour alimenter le chauffage de la maison et produire de l’eau chaude. Malgré un coût important, elle profite de nombreuses subventions et voit son investissement se rentabiliser rapidement grâce à un fonctionnement économique.

 

Fonctionnement de la pompe à chaleur par géothermie

 

pompe-a-chaleur-geothermie-systeme

 

À la différence d’une pompe à chaleur aérothermique, un système géothermique n’utilise pas l’air comme énergie renouvelable, mais va capter la chaleur souterraine de la planète. Permettant de cumuler chauffage, rafraîchissement et eau chaude sanitaire, il va considérablement améliorer le confort des utilisateurs. Avec un fonctionnement particulièrement écologique, la pompe à chaleur géothermique va puiser l’énergie présente dans le sous-sol à l’aide de capteurs. Ces derniers collectent les calories issues de la chaleur naturelle de la Terre avant de diffuser la chaleur produite par le biais de radiateurs, d’un plancher chauffant ou de ventilo-convecteurs. Équipée d’un compresseur et d’un détendeur, elle va ainsi réaliser une montée en température pour alimenter le circuit de chauffage. La PAC géothermique est capable de chauffer les logements individuels comme collectifs, ainsi que les bâtiments publics.

On retrouve 3 types de pompe à chaleur géothermique :

  • Une pompe à chaleur dite sol-sol est composée d’un circuit fermé dans lequel circule le fluide caloporteur depuis des capteurs horizontaux et jusqu’aux émetteurs de chauffage. Cette configuration ne permet pas de fonction réversible et donc pas de rafraîchissement.
  • Assurant le chauffage et le rafraîchissement, une pompe à chaleur eau-eau maintient le fluide frigorigène à l’intérieur des capteurs et envoie l’eau ainsi chauffée dans les différents émetteurs au sein des logements.
  • Une pompe à chaleur sol-eau puise les calories via des capteurs horizontaux et fait circuler de l’eau dans le circuit de chauffage.

 

Les différents capteurs de la pompe à chaleur géothermique

 

Pour utiliser l’énergie des sous-sols, des travaux de forage ou de terrassement sont nécessaires pour mettre en place les capteurs de la géothermie.

Trois différentes méthodes existent :

  • Le captage horizontal est basé sur un procédé à faible profondeur et impose un terrain à la surface 1,5 à 2 fois supérieure à celle du logement. Il se compose d’une série de tubes enterrés à un maximum de 1,2 mètre de profondeur.
  • Le captage vertical est obligatoire dans le cas d’un terrain de petite dimension. D’une grande efficacité, ce système implique néanmoins une installation coûteuse de capteurs à une profondeur d’environ 100 m.
  • Le captage sur eau de nappe fonctionne également par forage afin de placer des capteurs à 100 m de profondeur. Une fois les calories collectées, l’eau est rejetée dans un cours d’eau ou à travers le réseau d’eau de pluie. Dans le cas d’un second forage réalisé, l’eau retourne dans la nappe après utilisation.

 

Les avantages et inconvénients de la PAC à géothermie

 

pompe-a-chaleur-geothermie-installation

 

Les principaux atouts du chauffage géothermique sont :

  • De très grandes performances en toutes circonstances et tout au long de l’année avec un coefficient COP entre 3 et 4.
  • Une faible consommation électrique et de grandes économies d’énergie au quotidien.
  • Un fonctionnement écologique qui utilise une énergie renouvelable non polluante.

Des inconvénients sont à prendre en compte lors de l’installation :

  • Avec les travaux nécessaires, la pompe à chaleur géothermique affiche un prix élevé. Son coût varie de 9 000 à 15 000 euros avec la mise en œuvre de capteurs horizontaux et jusqu’à 19 000 euros pour un forage de capteurs verticaux.
  • Tous les terrains ne sont pas adaptés à l’installation des capteurs pour les différents types de PAC.

 

Du crédit d’impôt aux aides régionales, la pompe à chaleur géothermique profite de nombreuses subventions pour favoriser son financement. Un véritable atout pour votre clientèle, afin de bénéficier des performances élevées du système et du confort qui en résulte.

Share This