Élément essentiel à une bonne qualité d’air dans le logement, la ventilation se décline en de nombreux systèmes. La ventilation mécanique par insufflation contribue à renouveler l’air avec une filtration adaptée pour en retirer tous les polluants. Marque déposée de la société Ventilairsec, elle lutte contre l’humidité des différentes pièces de la maison et favorise un air sain au quotidien. Parfaitement adaptée aux besoins des bâtiments mal isolés, elle convient à une installation en rénovation pour répondre aux attentes de votre clientèle.

 

Ventilation mécanique par insufflation : Comment ça fonctionne ?

 

ventilation-mecanique-par-insufflation-fonctionnement

 

À la différence de la VMC qui extrait l’air vicié de l’intérieur vers l’extérieur, la ventilation mécanique par insufflation apporte de l’air neuf de l’extérieur pour le réchauffer et le diffuser à l’intérieur. Si la première instaure une dépression dans le logement, la seconde crée une légère surpression au sein des pièces. L’évacuation de l’air s’effectue au travers des bouches situées dans les pièces humides, ainsi que tous les défauts d’isolation. La VMI permet de maintenir une bonne qualité de l’air ambiant et donc de diminuer la présence de pollen et germes divers. Véritable centrale intelligente, le système de ventilation mécanique par insufflation se compose de différents capteurs et propose un pilotage électronique. Capable de se personnaliser selon les besoins de votre clientèle, elle peut réguler son débit et la température souhaitée pour un confort optimal.

Des versions hygroréglables se mettent en marche automatiquement lorsqu’un niveau d’humidité est atteint. Si leur prix est plus élevé, elles améliorent encore la qualité de l’air. Une installation de la VMI est également possible dans les combles. Celle-ci apporte un atout sur le plan calorifique, mais diminue la qualité du flux d’air insufflé. Fonctionnant par surpression, il est important de laisser un espace suffisant sous les portes pour que l’air puisse circuler librement.

 

 

Installation d’une ventilation mécanique par insufflation

 

La VMI est plus aisée à mettre en place qu’une VMC, surtout dans le cadre d’une rénovation. Elle dispose d’un bloc moteur à installer dans les combles ou une pièce technique. Une gaine le relie à la bouche de prélèvement pour effectuer l’aspiration et un filtre permet de retirer les différents polluants, particules fines, CO², radon et autres. Une résistance électrique est également intégrée pour réaliser le chauffage de l’air. Un réseau de gaines se charge ensuite d’envoyer l’air assaini et réchauffé vers les différentes pièces pour une parfaite aération.

 

ventilation-mecanique-par-insufflation-aeration

 

Nécessitant peu de travaux pour son installation, la ventilation mécanique par insufflation est relativement simple à entretenir. Un changement de filtre est recommandé tous les ans pour maintenir la bonne qualité de l’air apporté. Le prix du matériel avoisine les 1000 €.

La VMI se compose de différents éléments :

  • Une entrée d’air pour puiser l’air de l’extérieur
  • Des bouches d’entrée pour apporter l’air dans les pièces.
  • De bouches de sortie pour l’évacuation de l’air vicié.
  • D’un caisson accessible et équipé d’un filtre, de résistances électriques pour le chauffage et d’un ventilateur.

 

Les points forts et les points faibles de la VMI

 

Parmi les avantages, on retrouve :

  • Une installation plus facile qu’une VMC double flux.
  • Une aération accrue dans toute la maison.
  • Un système idéal pour chasser rapidement les mauvaises odeurs.
  • Un air filtré sans polluants pour un risque d’allergie réduit.
  • Le chauffage de l’air insufflé contribue à réaliser des économies au quotidien.
  • L’humidité et la condensation sont atténuées.
  • Une grande efficacité dans les logements mal isolés.

Divers inconvénients :

  • De moins bonnes performances et un prix généralement plus important qu’une VMC double flux.
  • Le volume d’action de la VMI est limité.
  • Une efficacité réduite dans des logements très bien isolés.
  • Une fenêtre ouverte rend le système inactif.
  • Des normes strictes encadrent la VMI.

 

Adaptée aux clients qui souhaitent améliorer la qualité de l’air intérieur, la ventilation mécanique par insufflation se montre efficace contre l’humidité, la poussière, les allergènes et les polluants. Grâce à sa filtration, elle convient très bien aux personnes sujettes aux allergies. Facile à installer et à entretenir, son fonctionnement est indiqué pour les bâtiments dont l’isolation n’est pas optimale.

Share This