L’émanation de fumée et de monoxyde de carbone peut avoir de graves conséquences. C’est pourquoi la norme NF DTU 24.1 applicable au secteur de la fumisterie édicte des normes strictes et précises sur l’installation des conduits d’évacuation de fumée. Ainsi, certaines distances de sécurité doivent être respectées par principe et peuvent différer en fonction du type de conduit de fumée.

 

Conduit de cheminée réglementation : le principe imposé par la norme NF DTU 24.1

 

Le Document Technique Unifié (DTU) référencé 24.1 recense les règles d’installation en matière de fumisterie. Il précise les normes applicables pour l’installation des conduits d’évacuation de fumées, raccordements et carneaux. Son champ d’application est très vaste puisqu’il vise tous les types d’appareils de combustion de la cheminée au poêle en passant par l’insert et la chaudière, ainsi que tous les types de produits combustibles (fioul, granulés, bois, gaz, etc.) et ce, sans limite de puissance.

Parmi les nombreuses règles édictées par le DTU 24.1, certaines concernent tout particulièrement les distances de sécurité à respecter. Il s’agit de distance minimale entre la face externe du conduit de fumée et les matériaux combustibles à proximité. La distance de sécurité à appliquer est fonction de la résistance thermique et de la classe thermique de la paroi du conduit.

Cette distance de sécurité est précisée par le fabricant du conduit d’évacuation. Si cette distance diffère de celle prévue par le DTU 24.1, l’installateur devra retenir la plus élevée.

conduit-de-cheminee-reglementation

 

Les distances de sécurité imposées par le DTU 24.1 en fonction du type de conduit de fumée

 

Si de manière systématique, il convient de consulter la distance de sécurité recommandée par le fabricant du composant, il est également essentiel de connaître la distance de sécurité à respecter en fonction du types de conduit de fumée imposée par le DTU 24.1 :

  • conduit de cheminée isolé en métal : la distance de sécurité selon la norme NF DTU 24.1 est de 8 cm.
  • conduit en inox : la distance diffère selon le type de paroi. Ainsi, elle sera de 1,6 cm pour une simple paroi, de 5 ou 8 cm pour une double paroi selon le modèle.
  • conduit boisseaux, conduit pierre ou terre et conduit pouzzalone : une distance de sécurité de 16 cm est imposée.
  • conduit Poujoulat : en fonction des modèles.

Rappelons qu’il s’agit d’une distance minimale et que l’installateur peut si la configuration du chantier le permet, augmenter cette distance.

 

Concernant le conduit de raccordement, il est nécessaire de respecter une distance de sécurité équivalente à trois fois le diamètre du conduit avec tous matériaux combustibles. Cela est valable pour les appareils utilisant le bois comme les cheminées ou les poêles par exemple. Un minimum de 37,5 cm est exigé.

Le conduit de cheminée et sa réglementation impose de nombreuses règles en matière de fumisterie (DTU fumisterie). La distance de sécurité est l’une des contraintes incontournables et il est essentiel d’en connaître le détail en fonction des matériaux utilisés pour garantir la sécurité des occupants du logement.