Le chauffage fait l’objet de nombreuses réglementations. Il existe en effet, un DTU pour chaque type d’énergie. Le DTU 65.4 vise précisément les chaufferies aux gaz et aux hydrocarbures liquéfiés. Après avoir rappelé l’utilité d’un DTU, nous vous proposons de vous exposer le champ d’application et le contenu du DTU 65.4.

 

 

Un DTU, c’est quoi ?

 

Un Document Technique Unique est une norme de référence pour l’exécution de travaux dans un domaine spécifique. Il permet de trancher des litiges en cas de malfaçon. Il est le gage d’un savoir-faire et du respect des règles.

Généralement, un DTU se compose de trois parties. Le cahier des clauses techniques pose les conditions d’une bonne exécution, le cahier des clauses spéciales a vocation à définir les obligations et les responsabilités de l’artisan envers le maître d’ouvrage et enfin, le cahier des critères généraux de choix des matériaux précise les matériaux à utiliser.

Des fascicules peuvent venir en complément de ces cahiers pour traiter de sujets spécifiques. En matière de chauffage, les DTU applicables sont ceux du lot 65.

 

 

Le DTU 65.4 – Chaufferies aux gaz et aux hydrocarbures liquéfiés

 

Champ d’application

 

Le DTU 65.4 vise les chaufferies aux gaz et aux hydrocarbures liquéfiés. Rappelons qu’une chaufferie est un local abritant un appareil de chauffage au gaz présentant une puissance calorifique totale d’au moins 85 kW. Toutefois, le DTU 65.4 a vocation à s’appliquer dès 70 kW de puissance calorifique soit 60 000 kcal/h.
De plus, les combustibles visés sont l’acétylène, le butane, le gaz naturel et le propane.

Les normes prévues par le DTU 65.4 doivent être appliquées à toutes les chaufferies installées dans des bâtiments neufs à usage d’habitation qui utilisent des gaz combustibles ainsi qu’à leurs locaux annexes mitoyens et communicants avec la dite chaufferie.

Ce DTU a été modifié en 1997 et définit les règles techniques applicables à la conception, la réalisation et à la mise en place des blocs de détente et des postes qui les contiennent. En effet, les blocs de détente sont particulièrement importants en présence d’un chauffage au gaz et aux hydrocarbures liquéfiés puisqu’ils permettent de diminuer la pression.

 

dtu-65-4-regles

 

Le contenu du DTU 65.4

 

Le DTU 65.4 est composé de deux chapitres. Le premier établit une description de la chaufferie et de ses installations en particulier la ventilation tandis que le second formule les prescriptions pour l’alimentation des chaufferies.

 

Le DTU 65.4 “Chaufferies aux gaz et aux hydrocarbures liquéfiés” aborde de nombreux points concernant le bloc de détente, nous pouvons citer par exemple :

  • la conception
  • le By-Pass
  • le niveau sonore
  • les postes enterrés
  • la construction et l’aménagement du poste
  • l’accès à la chaufferie
  • la protection contre l’incendie
  • la signalisation
  • l’équipement électrique
  • la qualification des opérateurs
  • la mise en place
  • la ventilation
  • l’accessibilité
  • les prises d’influence
  • la liaison équipotentielle
  • les blocs enterrés.

L’emplacement du poste de détente est détaillé en fonction du type d’emplacement, à l’intérieur ou à l’extérieur de la chaufferie mais aussi son aménagement et sa ventilation.
Le DTU 65.4 traite également de la constitution du bloc de détente.

 

Les DTU apportent donc de nombreuses informations sur la bonne manière d’exécuter un type de travaux. En tant que référence, ils sont pris en compte par les experts de assurances par exemple. En tant que professionnel du chauffage, vous avez donc tout intérêt à rester informé des DTU applicables à votre domaine d’activité, il existe des DTU isolation ou encore des DTU pour l’électricité.