Source d’énergie la plus ancienne, la biomasse est une énergie renouvelable au même titre que l’éolien ou l’hydraulique. Depuis le premier feu de bois de la préhistoire, la biomasse n’a cessé de se perfectionner et permet dorénavant de produire de la chaleur, mais également de l’électricité et des biocarburants. Pour y parvenir, elle a recours à la combustion de déchets industriels ou agricoles. Avec 55 % de la production globale, l’énergie biomasse constitue la majorité des ENR françaises. Son rôle est d’autant plus important qu’elle participe activement à la diminution de la consommation quotidienne en énergies fossiles comme le gaz ou le fioul.

 

Qu’est-ce que la biomasse ?

 

Il s’agit de la part biodégradable des produits, substances et autres déchets issus de l’agriculture, de l’industrie et des ménages. La biomasse regroupe donc les divers résidus végétaux et animaux liés à l’exploitation de la terre, des forêts et de la mer, mais également de nombreux détritus ménagers et excédents industriels.
Le chauffage créé par l’énergie biomasse est le fruit de la combustion, fermentation ou synthèse chimique de différentes matières organiques. Sa principale source reste en grande partie le bois et on retrouve également le fumier, les déchets verts et les plantes. Outre le chauffage domestique, l’énergie biomasse permet la création d’électricité dans des centrales adaptées et la production de biocarburants tels que l’éthanol ou le biodiesel.

energie-biomasse-usine

 

 

Les atouts et les limites de l’énergie biomasse

 

Avec le bois qui compte parmi les ressources les plus abordables et abondantes, l’énergie biomasse affiche une rentabilité satisfaisante pour le chauffage des particuliers. Ses avantages ne s’arrêtent pas là et se présentent en nombre.

  • Elle s’avère disponible partout dans le monde et renouvelable.
  • Elle contribue à limiter la consommation française de pétrole et de gaz
  • Elle dégage peu de CO2 et atténue la hausse des émissions de gaz à effet de serre avec un impact carbone réduit. Le CO2 rejeté lors de la combustion est équivalent à la quantité absorbée par les végétaux.
  • L’utilisation du bois issu de forêts gérées durablement pour créer de l’énergie biomasse correspond à la moitié de son développement naturel.
  • Elle aide à la gestion des déchets solides.
  • Il s’agit d’une source d’énergie très compétitive. Le bois affiche un prix deux fois moins élevé que le gaz naturel et trois fois moins que le fioul.

Les limites de la biomasse se retrouvent au niveau de son rendement énergétique plus faible que d’autres solutions. De plus, une utilisation trop intensive peut engendrer des conséquences néfastes sur l’environnement comme une pollution des sols, une déforestation accrue ou des phénomènes d’érosion. Dans le cadre d’un système circulaire, l’énergie biomasse est idéale. Cependant, il faut rester vigilant pour éviter une surexploitation.

energie-biomasse-bois

 

Les méthodes pour produire de la chaleur

 

  • La voie dite sèche est en majorité le fruit de la combustion des divers déchets bois et végétaux au sein d’usines d’incinération. La vapeur d’eau produite va permettre d’alimenter en chaleur les réseaux de chauffage urbain. On retrouve également les procédés de gazéification et de pyrolyse. Le premier utilise le carbone pour créer un gaz combustible. Le second décompose la matière carbonée pour produire du charbon, de l’huile pyrolytique ou un gaz.

 

  • La voie dite humide exploite le processus de méthanisation par dégradation de la matière organique au travers de diverses bactéries. Le fumier, les papiers, les déchets ménagers et les boues issues de l’épuration produisent alors un biogaz équivalent au gaz naturel. La combustion de ce dernier permet la transformation en chauffage ou en électricité.

 

Avec sa faculté à se renouveler, l’énergie biomasse est une solution pérenne pour limiter l’usage des énergies fossiles et le réchauffement de la planète. Selon l’Agence internationale de l’énergie, son utilisation représente 12 % des de l’énergie mondiale. Pour les clients tournés vers les énergies renouvelables, il est possible de proposer des solutions de chaudière biomasse pour satisfaire les besoins en gaz et en électricité d’un foyer. Une option qui permet de réaliser de 30 à 60 % d’économies en comparaison d’un chauffage traditionnel.

 

Share This